• Bienvenue à La Belle époque


    **Bonne journée et excellente visite, merci**

     Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

    Bienvenue à La Belle époque

     

    Au visiteurs et Amis

    Tous mes voeux de bonheur

    et une bonne santé

    Pour l'an 2015

     

    Bonne visite sur mon espace

     

    Bienvenue à La Belle époque

      AccueilVoir les derniers articles sur le menu.

     

     

     

     

     

  • Championne des bébés

    La France championne dans la natalité en 2014

    Même en temps de crise, les Français restent champions des bébés. On les dit démoralisés, pessimistes et moroses mais ils ont l'art du contre-pied. Alors que la chute des courbes de croissance s'accompagne d'une dégringolade de la fécondité dans la plupart des pays occidentaux, la France résiste. Un paradoxe que l'Ined a choisi de décrypter dans une publication dévoilée ce jeudi.

    Championne des bébés

    Adorable petite fille déjà prête pour communiquer !

    Championne des bébés

    Douceur d'un ange !

    Championne des bébés

    Sommeil angélique et beau sourire...

    Championne des bébés

    Bravo à tous ces couples qui donne la vie !

    Championne des bébés

    Grâce à l'amour son nectar crée l'humanité...

     

     

    DeliciousGoogle Bookmarks Blogmarks

    26 commentaires
  • Voltaire on en parle !

    François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris, ville où il est mort le 30 mai 1778 (à 83 ans), est un écrivain et philosophe français qui a marqué le XVIIIe siècle et qui occupe une place particulière dans la mémoire collective française et internationale.

    Figure emblématique de la philosophie des Lumières, chef de file du parti philosophique, son nom reste attaché à son combat contre le fanatisme religieux, qu’il nomme « l’Infâme », pour la tolérance et la liberté de pensée. Déiste en dehors des religions constituées, son objectif politique est celui d’une monarchie modérée et libérale, éclairée par les « philosophes ». Intellectuel engagé au service de la vérité et de la justice, il prend, sur le tard, seul et en se servant de son immense notoriété, la défense de victimes de l’intolérance religieuse et de l’arbitraire dans des affaires qu’il a rendues célèbres : Jean Calas, Pierre-Paul Sirven, chevalier de La Barre, comte de Lally.

    Son œuvre littéraire est variée : son théâtre, ses poésies épiques, ses œuvres historiques, firent de lui l’un des écrivains français les plus célèbres au XVIIIe siècle mais elle comprend également des contes et romans, les Lettres philosophiques, le Dictionnaire philosophique et une importante correspondance, plus de 21 000 lettres retrouvées.

    Tout au long de sa vie, Voltaire fréquente les Grands et courtise les monarques, sans dissimuler son dédain pour le peuple, mais il est aussi en butte aux interventions du pouvoir, qui l’embastille et le contraint à l’exil en Angleterre ou à l’écart de Paris. En 1749, après la mort d’Émilie du Châtelet, avec laquelle il a entretenu une liaison houleuse pendant quinze ans, il part pour la cour de Prusse, mais, déçu dans ses espoirs de jouer un grand rôle auprès de Frédéric II à Berlin, se brouille avec lui après trois ans et quitte Berlin en 1753. Il se réfugie un peu plus tard aux Délices, près de Genève, avant d’acquérir en 1759 un domaine à Ferney, sur la frontière franco-genevoise, à l’abri des puissants. Il ne reviendra à Paris qu’en 1778, ovationné par le peuple après une absence de près de vingt-huit ans. Il y meurt à 83 ans.

    Sources Wikipédia que je remercie.

    DeliciousGoogle Bookmarks Blogmarks

    15 commentaires
  • La grippe

    Coucou les amis

    La grippe est entrée chez moi

    j'ai une fièvre de cheval

    bisous

     

    DeliciousGoogle Bookmarks Blogmarks

    15 commentaires
  • La montagne est belle

    Allons par ce chemin visiter la montagne

    La montagne est belle

    Cette petite bergerie pratique pour les brebis...

    La montagne est belle

    Une jolie cascade pour un bel hommage en ce lieu...

    La montagne est belle

    Un petit lac précieux pour les animaus...

    La montagne est belle

    Une vache rousse broute l'herbe tendre... cadre sublime.

    La montagne est belle

    Un village parmi de vieux cyprès, il doit être bon de vivre là-haut.

    La montagne est belle

    On ne se lasse pas de la contempler, elle n'est que beauté.

     

    Ps : Merci à la nature de nous offrir son bel écrin verdoyant...

    J'espère que vous aurez aimé ce petit voyage virtuel....

    Merci pour vos messages qui m'ont émue....

    Bon samedi....bisous

     

    DeliciousGoogle Bookmarks Blogmarks

    35 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique